Ados et adultes en difficulté ?

La douance est le fondement même de l’identité d’environ 5% de la population (tous âges confondus), soit plus de 35 000 personnes au Québec, des dizaines de millions en Europe …

Pourquoi vouloir les aider ?

Parce que « être doué », « être précoce », « être surdoué » ou « à haut potentiel » signifie, bien souvent, être trop différent pour s’adapter aisément au quotidien dans les environnements scolaires, familiaux, professionnels, …

Parce que si la douance n’est pas correctement prise en compte, elle peut être à l’origine de nombreuses difficultés et souffrances (échec scolaire, décrochage, problèmes personnels, professionnels, sociaux, troubles du comportement : malaise, dépression…).

QUAND la douance est prise en compte, tout devient alors possible … Et nombreux sont ceux qui pourront enfin devenir eux-mêmes, développer leur potentiel …

Depuis 3 ans nous donnons des ateliers dans des écoles et les centres communautaires de Montréal. Nous suivons également, en cabinet, un nombre important d’enfants qui nous sont référés pour échec scolaire, troubles du comportement, ou encore pour des manifestations psycho somatiques d’un malaise et chez lesquels nous avons découvert un haut potentiel intellectuel.
La souffrance, le manque de ressources et l’impuissance de ces enfants, de leurs professeurs et de leurs parents, à trouver des solutions, nous ont poussé à faire des recherches sur le sujet. Nous avons reçu des formations spécifiques pour apporter une aide et de l’espoir à ces enfants mais également aux jeunes adultes qui sont en souffrance psychologique.

Qu’est ce qu’un enfant dit « sous-performant»

La sous-performance correspond à un décalage entre le potentiel de l’enfant et ses performances.
Avoir un développement intellectuel rapide et cependant ne pas réussir à l’école n’est pas rare. Les causes peuvent être variées et ces enfants présentent souvent un décalage entre leur développement affectif et leur maturité précoce. De multiples difficultés peuvent alors résulter de leur développement hétérogène et de l’incompréhension de leur environnement.

SOUS-PERFORMANCE : QUI SONT LES? ENFANTS DOUÉS À RISQUES?
D’après Line Massé, Ph.D. Professeure,
Département de psychoéducation Université du Québec à Trois-Rivières

Les garçons sont davantage à risques que les filles:

ils représentent environ 80% des élèves doués identifiés comme sous-performants.
Quelques pistes pour les repérer

  • passe souvent d’une activité inachevée une autre; est facilement distrait et inattentif; démontre des signes d’hyperactivité;
  • démontre un grand écart entre ses productions orales et ses productions écrites;
  • est très anxieux lors de situations d’évaluation;
  • possède un intérêt très poussé dans un domaine spécifique où  il excelle;
  • possède des intérêts rigides, surtout en sciences ou en arts, qui peuvent se traduire par « Je ne veux apprendre que ce qui m’intéresse »;
  • démontre une phobie scolaire ou un désintérêt complet face à  sa présence ou à sa participation à l’école;
  • possède une estime de soi très faible et un concept de soi négatif;
  • croit que personne ne l’aime;
  • démontre un sens aigu de l’autonomie et résiste aux influences des autres;
  • est incapable de fonctionner dans un groupe;
  • s’établit des buts ou des critères de réussite trop élevés;
  • ne semble pas obtenir de satisfaction lors de la  démonstration répétée d’habiletés acquises (ex.: opérations mathématiques) ou lors de tâches qui ne demandent pas un niveau élevé de pensée ou de créativité;
  • n’est pas motivé par les moyens habituels (enthousiasme du professeur, compliment, point donné pour bon comportement, etc.).